ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 1/3 - 1988  - pp.111-120  - doi:10.1007/BF03006306
TITRE
Utilisation des antidépresseurs dans les syndromes douloureux

RÉSUMÉ

Les conditions d’utilisation des antidépresseurs dans les syndromes douloureux chroniques sont analysées à la lumière des études contrôlées recensées. Ces produits sont particulièrement indiqués dans les douleurs organiques telles que les neuropathies périphériques. Mais ils ont également une efficacité, à des degrés divers, dans les migraines, les céphalées de tension, les algies faciales atypiques, les douleurs rhumatismales inflammatoires, les douleurs rachidiennes. Les modalités de traitements sont discutées: le choix préférentiel des antidépresseurs sérotoninergiques ne semble pas devoir être systématique; l’utilisation de doses élevées est souvent inutile; bien que l’action analgésique puisse apparaître dans les premiers jours de traitement, un délai plus long est nécessaire pour obtenir l’effet maximum; la durée du traitement doit être mieux définie; l’intérêt de l’association avec les neuroleptiques est discutable, celui de l’association avec les morphiniques reste à démontrer. D’autres études contrôlées doivent donc être entreprises pour déterminer, avec plus de précision, les indications des différents antidépresseurs, leurs critères de choix, leurs modalités d’administration: posologie, durée du traitement, associations avec d’autres analgésiques. Cet article discute également l’intérêt des antidépresseurs dans le traitement des douleurs de l’ulcère gastroduodénal, du cancer et des douleurs alguës.



ABSTRACT

Controlled studies on the use of antidepressants in chronic pain syndromes were analyzed. It appears that these drugs may be useful, especially in organic pain such as various peripheral neuropathies. But they may also be effective, with varying degrees of success, in migraines, tension headaches, atypical facial pain, arthritis and back pain. The patterns of use are discussed: the preferential choice of serotonergic antidepressants does not seem to be absolute; the use of high doses is often unnecessary; though the effect could appear in the first few days of the treatment a longer time lag is necessary to obtain a maximal effect; the duration of the treatment is usually not well studied; the association with neutoleptics is questionable and that with opiates needs more studies. Further controlled studies must thus be carried out to determine, more precisely, the indications of the different antidepressants, their choice criteria, their patterns of use: dosage, duration of treatment, drug associations. In addition, this paper discusses the usefullness of antidepressants in the treatment of cancer and gastroduodenal ulcer pain and of acute pain.



AUTEUR(S)
A. ESCHALIER, J. FIALIP, H. MARTY

Reçu le 3 juin 1988.    Accepté le 20 juillet 1988.

KEYWORDS
Antidepressants, pain, review

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,8 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier