ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 5/3 - 1992  - pp.83-101  - doi:10.1007/BF03020172
TITRE
Les syndromes douloureux dans les arrachements du plexus brachial

RÉSUMÉ

L’auteur passe en revue les publications principales de près de deux siècles concernant les états douloureux associés aux lésions traumatiques du plexus brachial, résumant en particulier les travaux des deux derniers lustres. II présente ensuite une étude qui englobe 123 patients avec des arrachements radiculaires documentés et 46 avec des lésions plexuelles plus périphériques opérés au cours d’une période de huit ans. Le suivi est de 2 à 10 ans. Cette étude confirme partiellement les précédentes, c’est-à-dire l’association des états douloureux, notamment sévères avec les lésions radiculaires massives à prédominance inférieure. Ce type de lésion est en augmentation pour diverses raisons depuis dix ans. La chirurgie reconstructive influence favorablement le 70% des douleurs associées aux arrachements de racines et quasi la totalité des états douloureux causés par les lésions périphérques du plexus. Les patients présentant une association entre de fortes douleurs sourdes et continues et des accès de douleurs brûlantes avec sensation d’écrasement du membre d’autre part répondent mal au traitement chirurgical périphérique, en revanche davantage aux mesures centrales, telle la thermocoagulation des neurones de la corne postérieure de la moelle au niveau de l’arrachement radiculaire. L’étude est émaillée par de nombreux exemples anecdotiques. Echafaudant quelques hypothèses sur ce syndrome douloureux, l’auteur admet son ignorance des mécanismes qui guérissent les douleurs d’arrachement radiculaire immédiatement après opération dans la majorité des cas.



ABSTRACT

The author reviews the main literature on pain in traumatic brachial plexus lesions of almost two centuries, summarizing particularly the papers of the last decade. He presents a study on 123 patients with documented root avulsions of the plexus and of 46 patients with more peripheral lesions whom he has operated in a period of eight years, performing generally a microneurosurgical reconstruction. The follow-up extends from 2 to 10 years. This study confirms partially the preceeding ones which showed a statistical association between pain and massive lower root avulsions. The latter are on the increase for various reasons since a decade. Reconstructive surgery influences favourably 70% of pain syndromes associated with root avulsions and almost all those witnessed in more distal lesions. Patients with a strong, continuous deep ache and attacks of burning and crushing pain react the least favourably to repair, but may be helped by thermocoagulation of the dorsal root entry zone (DREZ) at the site of root avulsion in the spinal cord. Anecdotic examples illustrate the study. The author airs a few hypotheses about this particular pain syndrome and admits his ignorance of mechanisms presiding over the disappearance of pain in root avulsions, immediately after operation in the majority of cases.



AUTEUR(S)
A.O. NARAKAS

Reçu le 14 août 1992.    Accepté le 10 septembre 1992.

KEYWORDS
Pain, brachial plexus, root avulsion, reconstructive peripheral microneurosurgery, thermocoagulation of the DREZ

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (3,3 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier