ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 8/4 - 1995  - pp.135-141  - doi:10.1007/BF03005161
TITRE
Douleurs et lésions radiculaires lombo-sacrées méthodes d’exploration neurophysiologique

RÉSUMÉ

L’exploration neurophysiologique des lésions radiculaires lombo-sacrées peut aider à préciser les points suivants: 1) Le niveau anatomique et la sévérité des lésions: grâce aux renseignements obtenus des tracés enregistrés à l’électrode-aiguille dans des muscles représentatifs des différents territoires radiculaires, ou tirés de l’amplitude des différentes réponses réflexes (T, H, F) évoquées dans ces mêmes muscles. 2) L’actualité et l’évolutivité des lésions radiculaires: par la détection des activités spontanées de repos (fibrillations, fasciculations) enregistrées avec des électrodes de surface et à l’aiguille concentrique. 3) Les relations entre douleurs et données électrophysiologiques: il n’existe pas de corrélation nette entre d’une part les symptômes douloureux déclarés par le patient et d’autre part les différents paramètres lésionnels notés à l’EMG. 4) La cause de la lésion radiculaire: en examinant le ralentissement des conductions nerveuses. Une réduction importante des vitesses proximales oriente vers une lésion mécanique très ancienne, une inflammation des racines, ou le développement d’une radiculite néoplastique.



ABSTRACT

Neurophysiological investigations in lumbosacral radiculopathies may contribute to specify the following points: 1) Anatomical site and severity of lesions: taking in account information obtained from EMG traces picked up with a concentric needle electrode in muscles innervated by the different roots, or from the amplitude of reflex responses (T, H, F) evoked in the same muscles. 2) Present evolutivity of the root lesions: when spontaneous activity (fibrillations, fasciculations) is detected from muscle at rest, using surface or needle electrodes. 3) No strong relation is found between pain symptoms declared by the patients on the day of exam, and simultaneously recorded electrophysiological signs of radicular lesions. 4) An important slowing of proximal nerve conduction velocities (computed from latencies of reflex waves) is never associated to a recent nerve root compression, but favors a diagnosis oriented towards a long course mechanical injury, or an inflammatory or infiltrative (sometimes from carcinomatous origin) process.



AUTEUR(S)
P. GUIHENEUC, J. JJ. LABAT, Y. PÉRÉON

Reçu le 28 octobre 1995.    Accepté le 29 novembre 1995.

KEYWORDS
Radiculopathy, herniated disc, electromyography

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (771 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier