ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 11/3 - 1998  - pp.143-146  - doi:10.1007/BF03009215
TITRE
Qu’en est-il de la psychopathologie des sujets souffrant de dystrophie réflexe sympathique?

RÉSUMÉ

II est souvent admis que les patients souffrant d’algoneurodystrophie (DRS) ont une personnalité particulière. Une revue de littérature couvrant les années 1990 chez des patients adultes et des enfants, offre des preuves relatives de cette assertion. Les conclusions sont tout à fait contradictoires et peinent à attribuer les traits psychopathologiques rencontrés: à la personnalité, à la DRS elle-même? absence de trait psychopathologique ou de personnalité spécifiques? Une étude de 50 patients souffrant de DRS tente d’illustrer ces questions.



ABSTRACT

Patients with reflex sympathetic dystrophy (RSD) are often considered as having a peculiar personality. A review of the adult and paediatric literature all over the ninety’s shows few evidence for such a consideration. Conclusions are quite different and give no attributions to the psychopathological features that are found: related to personality, to RSD itself? no peculiar psychopathological feature or personality? From a study of patients with RSD, we try to illustrate these questions.



AUTEUR(S)
M.C. DEFONTAINE-CATTEAU, B. VEYS, N. BUISSET, Ph. ARMIGNIES, E. BOUCLY, O. DUNETON, S. BLOND

Reçu le 15 mai 1998.    Accepté le 30 juin 1998.

KEYWORDS
Reflex sympathetic dystrophy, psychology

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (487 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier