ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 12/3 - 1999  - pp.209-218  - doi:10.1007/BF03008486
TITRE
Capsaïcine et douleur. Aspects neurophysiologiques et cliniques

RÉSUMÉ

La capsaïcine, irritant naturel de la famille des vanilloïdes est le constituant actif d’une large variété de rielles amyéliniques C, notamment celles véhiculant les messages nociceptifs, la capsaïcine se caractérise par la dualité de effets. Ainsi, en fonction des doses utilisées, elle a une action excitatrice, sensibilisatrice, inflammatoire ou au contraire, anti-inflammatoire, désensibilisatrice et analgésique. En clinique, son application cutanée locale a montré une efficacité relative — en partie sans doute à cause de critères de recrutement des patients, inadaptés — pour soulager certaines douleurs neuropathiques (zona, diabète...) ou rhumatismales, mais elle peut également être utilisée de façon rationnelle comme moyen de diagnostic pour déterminer l’implication des fibres C dans certains symptômes douloureux, et évaluer leur état fonctionnel. Ces caractéristiques font de la capsaïcine et certains de ses analogues, des outils de recherche remarquables pour la compréhension de la fonction des fibres C, ainsi que des traitements potentiels contre certaines douleurs liées à leur activation.



ABSTRACT

Capsaicin, a natural irritant of the vanilloids family, is the pungent constituent in a wide variety of hot chilly peppers. Acting primarily on the sensory non-myelinated C-fibers, such as those transmitting nociceptive information, capsaicin is also characterized by its dual effects. Depending on the dose, it may thus have an excitatory, sensibilizing and inflammatory action or, on the contrary, act as an anti-inflammatory desensibilizing and analgesic agent. Clinically, upon cutaneous local application, capsaicin has shown moderate efficacy — probably due to inappropriate patient selection criteria — in the treatment of some neuropathic (herpes zoster, diabetes...) and arthritic pain syndromes, but its use is a logical approach to address the question whether C-fibers are involved in certain painful syndroms and to assess their degree of function. This makes capsaicin and some of its analogues remarkable tools for the understanding of the role of C-fibers in pain processes as well as potential therapy for the pain states related to their activation.



AUTEUR(S)
R. DALLEL, P. RABOISSON

KEYWORDS
Capsaicin, C-fiber, neuropathic pain, diagnostic, analgesic

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,12 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier