ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 15/4 - 2002  - pp.215-222  - doi:10.1007/BF03027284
TITRE
Les structures d’évaluation et de traitement de la douleur chronique rebelle: quel bilan? quelles orientations?

RÉSUMÉ

Au terme de 20 ans d’existence, les structures d’évaluation et de traitement de la douleur chronique doivent s’interroger et anticiper leur devenir. Le but de cet article est de réunir la réflexion de trois expériences et de tenter un constat qu’il nous paraît important de diffuser dans le milieu de «la douleur». La création des structures douleurs a permis des progrès considérables de prise en charge et d’approche conceptuelle de la douleur rebelle. L’environnement nouveau est lié au nombre de spécialistes formés et des structures en particulier des consultations, mais aussi aux changemenst culturels et médiatiques qui entourent la douleur; ceci impose des adaptations et sans doute une redéfinition du rôle des structures (consultation, unité et centre). Les fondements de départ comme la pluridisciplinarité et l’approche pluridimensionnelle restent incontournables mais parfois mis en difficultés par les contraintes budgétaires et de démographie médicale. Cet article cherche à souligner les points «à débattre» et à améliorer pour que les structures douleur continuent de jouer pleinement leur rôle: rôle de coordination et de mise en réseau (interspécialité, interhospitalier et ville-hôpital), organisation de la prise en charge psychologique dans le binôme obligatoire somaticien psychiatre, évaluation des pratiques, développement de spécialisations pour la prise en charge d’un type de douleur, complémentarité avec les soins palliatifs.



ABSTRACT

With evaluation and treatment structures in place for twenty years, it is time to examine these in relation to how chronic pain may be dealt with in the future. The aim of this article is to look at the outcome of three experiments and to attempt to draw conclusions of some importance for those who deal with pain.

The creation of evaluation and treatment structures has permitted considerable progress in terms of conceptual approaches and the treament of intractable pain. This new care environment is linked to the number of trained specialists, structures put in place and improved consultative techniques, as well as cultural changes and information sharing in this domain. Needless-to-say, the role of each of these structures play in relation to medical consultations, units and centers needs to be redefined. Fundamentally, the multdisciplinary approach which is valid and cannot be avoided runs into the difficulties of budget constraints and where doctors are to be found.

This article emphasizes points to be debated and improved so that pain-treatment roles continue to be fully played: coordination, networking (among specialties, hospitals, cities), psychological interventions among different specialists, assessment of current practice, development of specialization for specific types of pain and complementary pallitive care.



AUTEUR(S)
F. BOUREAU, B. LAURENT, I. KRAKOWSKI

MOTS-CLÉS
Structure de traitement de la douleur (centre unité consultation), multidisciplinarité

KEYWORDS
Pain treatment center, structure, multidisciplinarity

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (998 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier