ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 18/4 - 2005  - pp.159-163  - doi:10.1007/BF03007281
TITRE
Impact d’une action d’évaluation et d’information sur la prise en charge de la douleur postopératoire en chirurgie orthopédique

RÉSUMÉ

évaluer l’impact d’une action d’évaluation et d’information à trois ans d’intervalle sur la prise en charge de la douleur postopératoire pendant les vingt-quatre premières heures après chirurgie orthopédique.

deux enquêtes prospectives ont été réalisées où la douleur postopératoire des patients était mesurée par une échelle numérique (0–10) en salle de surveillance postinterventionnelle (SSPI) et au cours des vingt-quatre premières heures postopératoires. Les antalgiques prescrits ont été relevés et comparés aux traitements réellement effectués. Le degré de satisfaction des patients a été évalué à l’aide d’une échelle verbale simple. A l’issue de la première enquête, une action d’information et d’éducation de l’ensemble des soignants a été réalisée à partir de la présentation des résultats.

Les deux échantillons de patients (n1=307 et n2=363) sont comparables (sexe ratio, types d’anesthésie et d’intervention). L’évaluation a montré une diminution significative de la douleur en SSPI de 45% à 33% (p<0,01), au cours de la première nuit de 35% à 26% (p<0,05). La conformité dans l’exécution des prescriptions d’antalgiques est passée de 39% à 67% (p<0,05) pour les opiacés et de 50% à 83% (p<0,05) pour les non-opiacés. Le taux de patients satisfaits a augmenté de 71% à 83% (p<0.01).

la mise en place d’un programme d’assurance qualité concernant la douleur postopératoire permet d’améliorer les pratiques avec une augmentation de la satisfaction des patients.



ABSTRACT

to assess the impact of a practice assessment and information program on the quality of postoperative pain after orthopaedic surgery at a three year interval.

two prospective surveys were conducted. Pain was evaluated using a numeric scale (0 to 10) in the recovery room and during the first 24 postoperative hours. Analgesics prescribed and really administrated to the patients have been recorded as well as the degree of satisfaction of the patient. Between both evaluations, the results of the first survey were presented to nurses and physicians with an information program on postoperative pain.

the two samples (n1=307 and n2=363) were comparable (sex ratio, anaesthesia, surgery). In the immediate postoperative period, 45% patients sustained severe or major pain in the first survey and 33% (p<0.01) in the second. They were 54% versus 29% (p<0.01) during the first night and 35% versus 26% (p<0.05) at the end of the first postoperative day. In the second survey, the percentage of prescribed drugs really administered was significantly increased: 39% versus 67% for opioids and 50% versus 83% for non-opioid drugs. More patients declared a good degree of satisfaction in the second survey: 71% versus 83% (p<0.01).

periodical practice assessments improve the management of postoperative pain, resulting in a higher satisfaction of patients.



AUTEUR(S)
J. ESPOSITO, F. GADRAT, C. BOURDALLÉ-BADIE, F. SZTARK

MOTS-CLÉS
Douleur postopératoire, chirurgie orthopédique, évaluation, programme assurance qualité

KEYWORDS
Postoperative pain, orthopaedic surgery, evaluation, quality assurance program

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (579 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier