ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 22/4 - 2009  - pp.229-232  - doi:10.1007/s11724-009-0163-2
TITRE
La dépendance aux opiacés. Conséquences pour le traitement de la douleur

TITLE
Addiction to the opioids. Consequences on the pain treatment

RÉSUMÉ

L’addiction est une maladie chronique et récidivante du système nerveux central.De nombreuses neuroadaptations se mettent en place suite à une exposition répétée aux drogues. Les progrès dans de nombreux domaines, neuro-imagerie, biologie moléculaire, modèles animaux, ont permis ces dernières années de mieux comprendre les mécanismes neurobiologiques et neurochimiques des addictions. L’activité du système nerveux central est globalement régulée par des molécules excitatrices et inhibitrices. L’équilibre très fin qui existe entre ces deux grands groupes de neurotransmetteurs et neuropeptides permet de garder l’homéostasie du cerveau. L’exposition aiguë à la drogue va, bien évidemment, fortement déséquilibrer cette balance. Si l’exposition se répète, peu à peu, le cerveau va essayer de s’opposer à ces effets pour maintenir l’équilibre. Il y a alors ce que nous appelons dans le jargon des neurobiologistes ≪neuroadaptation≫. Ces mécanismes, qui sont desmécanismes de rééquilibrage, perdurent très longtemps, et expliquent la nécessité d’utiliser des pharmacothérapies pour aider à l’abstinence. L’usage de traitements de substitution chez des personnes dépendantes aux opiacés a montré son utilité au cours des années passées. Il a pu être démontré que cette forme de traitement conduit à une réduction de la consommation de drogues opiacées ainsi qu’à une diminution des taux de morbidité et de mortalité liés à la prise de drogue.Néanmoins, ces traitements de substitution sont des agonistes opioïdes (buprénorphine ou méthadone), avec des propriétés pharmacodynamiques et pharmacocinétiques qui leurs sont particulières. La prise en charge de la douleur chez des patients substitués doit tenir compte de ces propriétés afin d’adapter les traitements, en termes aussi bien de molécule opiacée à utiliser, de fréquence d’administration, que de doses.



ABSTRACT

Addiction is a chronic disease of the central nervous system. Numerous neuroadaptations occur following chronic exposure to drugs of abuse. The progress in numerous domains, neuroimaging, molecular biology, animal models, allowed these last years to understand better the neurobiological and neurochemical mechanisms of addictions. The activity of the central nervous system is globally regulated by excitatory and inhibitory ligands. The very fine balance which exists between these two groups of neurotransmitters and neuropeptides allows maintaining the equilibrium of the brain. The acute drug exposure is strongly destabilizing this balance. If the exposure is repeated, the brain is going to try to oppose to these effects to maintain the balance. We have neuroadaptations of the brain. These mechanisms, which are mechanisms of re-equilibrium, are relatively stable, and explain the necessity of using pharmacotherapy to help in the abstinence. The maintenance treatments in the management of opioid dependence showed its utility during the last years, with a reduction of the consumption of opiates as well as to a decrease of the rates of morbidity and mortality bound to the taking of drugs. Nevertheless thesemaintenance treatments are opioid agonists (buprenorphine or methadone), with specific pharmacodynamic and pharmacokinetic properties. Adequate treatment of painful conditions is an essential dimension of quality medical care. Physicians will frequently encounter patients receiving agonist therapy treatment with methadone or buprenorphine and who develop acutely or chronically painful conditions, requiring effective treatment strategies.



AUTEUR(S)
F. NOBLE

Reçu le 1 avril 2009.    Accepté le 2 avril 2009.

MOTS-CLÉS
Addiction, Opiacés, Neuroadaptation, Barrière hématoencéphalique

KEYWORDS
Addiction, Opioid, Neuroadaptation, Blood brain barrier

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (90 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier