ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 23/3 - 2010  - pp.175-180  - doi:10.1007/s11724-010-0207-7
TITRE
Céphalées et sommeil: un survol diagnostique et un guide pour le clinicien

TITLE
Headache and sleep: guidance in recognition

RÉSUMÉ

Le sommeil est un état physiologique et comportemental caractérisé par une isolation partielle de l’environnement. Lors du sommeil, un événement perturbateur comme la douleur peut provoquer une réaction de microéveil brève et inconsciente vers un réveil comportemental caractérisé par une réactivation thalamocorticale complète et un niveau plus élevé de conscience. Le sommeil devient alors fragmenté et les plaintes de douleur se trouvent souvent exacerbées. La continuité oscillatoire de 90–110 minutes, rythme ultradien du sommeil léger et profond (non-REM: rapid eye movement) vers le sommeil paradoxal (REM), est alors rompue. Chez un patient souffrant de céphalée, on observe trois périodes durant lesquelles surviennent les crises en relation avec le sommeil: 1) dans les heures avant l’initiation du sommeil, 2) durant et, 3) après le sommeil. La céphalée de tension et la migraine, la céphalée de type hypnique, l’algie vasculaire de la face (cluster headache) et l’hémicrânie paroxystique chronique peuvent survenir en relation avec le sommeil. Soulignons que la céphalée du réveil est parfois associée à du bruxisme (serrement et grincement des dents), à un abus de médications antalgiques, à de l’hypertension, à un trouble de l’humeur ou à des réductions du flux respiratoire lors du sommeil. Les céphalées suite à un traumatisme crânien sont fréquentes et causent de l’insomnie, des réveils subits et prématurés et surtout des matins pénibles avec délai de phase circadienne. Dans le contexte d’une céphalée survenant en relation avec l’insomnie ou la somnolence diurne, la recherche de troubles respiratoires du sommeil, d’intrusions sous forme de mouvements périodiques des membres ou de bruxisme est indiquée. La polygraphie peut être effectuée en laboratoire ou en ambulatoire. La gestion de ces céphalées suit les grands principes de la médecine contemporaine tout en visant une hygiène du sommeil maximale par thérapie cognitive et comportementale, le maintien d’un rythme circadien idéal, la prise de mélatonine, la correction du phénomène respiratoire. La prise d’hypnotique ne semble pas un traitement de choix à long terme.



ABSTRACT

Sleep is a physiological and behavioral state where the person is partly isolated from the external environment. In the presence of sleep intrusions such as pain, sleep becomes fragmented. The non REM to REM ultradian oscillations, occurring every 90 to 110 minutes, are then disrupted by several brief and transient arousals (rise in cardiac, brain, muscle, and respiratory activities). The pain reports from these individuals tend to be exacerbated by the loss of sleep continuity. Tension headache, migraine, and cluster headache may occur before sleep (delaying sleep onset), during sleep (e.g., migraine, hypnic headache, cluster headache, and chronic paroxysmal hemicrania), or upon awakening (e.g., breathing disorder, bruxism, pain medication overuse, and arterial hypertension). Minor traumatic brain injury is frequently associated with headache and circadian sleep disturbances. Little is known on how to manage sleep-related headaches. A polygraphic search for breathing disturbances or periodic limb movements is recommended if the complaints are recurrent and associated with daytime somnolence. Use of breathing or oral devices is helpful if an upper airway resistance is present or if apnea-hypopnea is observed. Cognitive and behavioral approaches related to sleep hygiene and lifestyle are valuable. Hypnotic medications probably have limited long-term value.



AUTEUR(S)
G. LAVIGNE, P. BLANCHET, S. KHOURY, M.C. CARRA, G. ROULEAU, R. DENIS

Reçu le 1 mai 2010.    Accepté le 29 mai 2010.

MOTS-CLÉS
Sommeil, Céphalée, Migraine, Microéveils, Rythme circadien, Traumatisme crânien

KEYWORDS
Sleep, Headache, Migraine, Arousal, Circadian rhythm, Brain trauma

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (213 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier