ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 26/2 - 2013  - pp.75-80  - doi:10.1007/s11724-012-0304-x
TITRE
Les différentes techniques d’infiltration du nerf pudendal : intérêt diagnostique et/ou thérapeutique

TITLE
Different methods of pudendal nerve penetration: of diagnostic and/or therapeutic significance

RÉSUMÉ

Dans le cadre des douleurs pelvipérinéales chroniques, on peut retrouver une atteinte nerveuse par traumatisme direct, indirect ou par syndrome canalaire. Les nerfs concernés sont: les nerfs d’origine thoracolombaire (obturateur, ilio-inguinal, iliohypogastrique et génitocrural) et les nerfs d’origine sacrée (pudendal et clunéal). Le but d’une infiltration est double: confirmer l’hypothèse diagnostique par un bloc anesthésique et tenter de calmer la douleur de façon durable. Elle est majoritairement réalisée sous contrôle radiologique (échographie, scanner) tomodensitométrique afin d’être le plus sélectif possible et de réduire les complications. Une évaluation avant et juste après l’infiltration est primordiale. L’infiltration fait partie intégrante de la prise en charge des douleurs pelvipérinéales chroniques.



ABSTRACT

This is a nerve disorder, which falls within the scope of chronic pelviperineal pain, caused by direct or indirect trauma or by a canal syndrome, concerning the following nerves: the thoracolumbar nerves (obturator, ilioinguinal, ilio-hypogastric and genitocrural) and the sacral nerves (pudendal and cluneal). The aim of nerve penetration is twofold: to confirm the proposed diagnosis through an anaesthetic block and to try to provide sustainable pain management. It is mainly performed under computerised tomography (ultrasound, CT scan) guidance, to be as selective as possible about the location and thus minimise complications. An assessment before and just after penetration is critical. Penetration of the nerve plays an integral role in the management of chronic pelviperineal pain.



AUTEUR(S)
C. BAUDE

Reçu le 9 février 2012.    Accepté le 5 juillet 2012.

MOTS-CLÉS
Douleur pelvienne, Nerf pudendal, Nerf somatique, Syndrome myofascial, Bloc analgésique

KEYWORDS
Pelvic pain, Pudendal nerve, Somatic nervous system, Myofascial pain syndrome, Analgesic block

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (423 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier