ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Douleur et Analgésie

1011-288X
Vous êtes sur le site des articles parus entre 1988 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 26/4 - 2013  - pp.241-247  - doi:10.1007/s11724-013-0354-8
TITRE
Intérêt des outils d’investigation des enzymes métaboliques en pratique clinique

TITLE
Investigation tools for metabolic enzymes in clinical practice

RÉSUMÉ

La variabilité interindividuelle dans la réponse médicamenteuse est un problème clinique majeur. La polymédication et les polymorphismes génétiques modulant l’activité des enzymes du métabolisme médicamenteux tels que les cytochromes P450 (CYP) sont une source de variabilité dans la réponse médicamenteuse. De nouvelles techniques diagnostiques rendues plus sûres et plus simples à réaliser ont été développées afin de diagnostiquer les variations dans l’activité métabolique des CYP (tests de phénotypage) ou de rechercher des variantes alléliques spécifiques (génotypage). Alors que le génotypage des CYP offre la possibilité de prédire le phénotype en fonction des allèles identifiés pour autant que le lien entre génotype et phénotype soit établi, le phénotypage apporte des informations sur l’activité réelle (in vivo) des CYP et est le reflet d’une combinaison de facteurs génétiques, environnementaux et endogènes. Le génotypage et le phénotypage pourraient ainsi être considérés de manière prospective afin d’identifier la molécule idéale ou la dose adéquate à administrer chez un patient donné, ou de manière rétrospective pour expliquer une réponse médicamenteuse anormale (toxicité ou inefficacité).



ABSTRACT

Interindividual variability in drug response is a major clinical issue. Polymedication and genetic polymorphism modulating the activity of drug metabolism enzymes such as cytochrome P450 (CYP) are a source of variability in the drug response. New diagnostic techniques that are more reliable and simpler to perform have been developed in order to diagnose the variations in metabolic activity of CYP (phenotyping tests) or to assess specific allelic variants (genotyping). While CYP genotyping gives the option to predict the phenotype based on the identified alleles, provided that the link between the genotype and the phenotype is established, phenotyping provides information on true (in vivo) CYP activity and is a reflection of a combination of genetic, environmental and endogenic factors. Thus, genotyping and phenotyping could be considered prospectively in order to identify the ideal molecule or the correct dose to administer to a given patient, or retrospectively to explain an abnormal drug response (toxicity or inefficacy).



AUTEUR(S)
C.F. SAMER, V. ROLLASON, K. Ing LORENZINI, Y. DAALI, J.A. DESMEULES

Reçu le 7 juillet 2013.    Accepté le 15 août 2013.

MOTS-CLÉS
CYP450, Pharmacogénétique, Phénotypage, Génotypage, Interactions médicamenteuses

KEYWORDS
CYP450, Pharmacogenetics, Phenotyping, Genotyping, Drug interactions

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (137 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier